Alors que l’incertitude dominait jusqu’à la fin de semaine dernière concernant une date et les conditions de reprise, le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines (TSQY) a publié sur son site internet sa programmation pour la saison 2020-2021… le 27 mai, soit la veille des annonces d’Edouard Philippe sur la phase 2 du déconfinement, qui autorise notamment une réouverture des salles de spectacle à partir du 22 juin en zone orange.

« C’était important de montrer la façon dont la saison avait été conçue et imaginée », explique Lionel Massétat, directeur du théâtre, ajoutant, à propos de la prochaine saison, qu’il « ne sai[t] pas comment elle sera », mais que « dans ce qui se prépare, il est fort possible qu’elle puisse se tenir », avec toutefois « peut-être […] des évolutions. »

Au total, 68 spectacles sont programmés lors de cette saison 2020-2021. Parmi eux, on en retrouve neuf qui étaient initialement prévus en 2019-2020, mais avaient évidemment dus être reportés en raison de la crise sanitaire. « Ce qui veut dire que des spectacles qui étaient prévus la saison prochaine ont été redécalés à la saison 2021-2022 », complète Lionel Massétat. Ainsi, la saison s’ouvrira les 19 et 20 septembre avec une visite krypto-paysagère à la recherche des sources de SQY, qui devait se tenir dans le cadre des dernières rencontres InCité, prévues du 14 au 21 mars denier et dont la tenue avait été affectée par le Covid-19. Les rencontres InCité 2021 sont, elles, programmées du 12 au 20 mars et auront pour thème « Musiques savantes vs musiques populaires ? ».

La saison recevra aussi quelques tête d’affiche, comme le comédien Alex Lutz le 11 mai 2021. Sans oublier, comme chaque année, les partenariats locaux à travers un certain nombre de hors-les-murs et d’événements en collaboration avec les autres communes de l’agglomération. Des « spectacles décentralisés, pour des petits jauges, chez les gens, dans des centres sociaux, des hôpitaux… », précise Lionel Massétat.

Ce qui pourrait d’autant plus avoir de sens dans un contexte de restrictions sanitaires, même si, « pour l’instant, on ne sait pas du tout dans quelles conditions on pourra accueillir les spectacles au mois d’octobre », tient à souligner le directeur du TSQY. « Si ça se trouve, on pourra accueillir les spectacles de façon tout à fait normale, mais avec des publics masqués, c’est-à-dire que l’on pourra avoir 300 personnes dans la salle de 300 places (la petite salle, Ndlr), […] ou bien les mêmes contraintes sanitaires jusqu’à fin décembre. Donc, plutôt que d’attendre, on préfère montrer ce qui a été imaginé, quitte ensuite à s’adapter. Mais, en tout cas, il est important aussi pour nous que le public sache que l’on continue à avancer et à travailler sur la saison prochaine. »

Aucune date pour l’ouverture de la billetterie pour la prochaine saison n’a cependant été indiquée, le théâtre jugeant qu’il y a « trop d’incertitudes encore ». Plus de renseignements sur la programmation sont à retrouver sur theatresqy.org.

Possibilité de faire don du montant de ses billets

Les spectateurs du Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines (TSQY) qui avaient réservé leurs billets pour un événement annulé en raison de la crise sanitaire, peuvent évidemment se faire rembourser. Mais certains y ont néanmoins renoncé, choisissant ainsi de faire don du prix de leur place au théâtre, qui a donc décidé d’ouvrir cette option.

« On n’avait pas prévu, confie le directeur du TSQY, Lionel Massétat. On avait pensé à ce que les spectateurs puissent faire des dons, et puis je me suis dit que ça ferait peser une sorte de culpabilité sur ceux qui veulent être remboursés, car la logique, quand un spectacle n’a pas eu lieu, c’est le remboursement. Mais on a eu plein de coups de fil et de mails, et ça continue, de personnes qui nous disent qu’elles veulent faire des dons. » Dons qui serviront à financer « une partie de la billetterie du champ social, c’est-à-dire de personnes qui n’ont pas les moyens de payer une place de théâtre », ajoute-t-il.

Les donateurs bénéficieront « d’une réduction d’impôt » sur les revenus 2020 (déclaration 2021) « égale à 66 % du montant de [leurs] billets », indique le TSQY dans un courriel. La date limite est fixée au 7 novembre 2020. Plus de détails à l’adresse [email protected]

CREDIT PHOTO : Matthieu Camille