La saison officielle reprend déjà pour les footballeurs trappistes. Dimanche 2 septembre, l’ES Trappes recevra Osny pour la 1ère journée du championnat de Régional 3. 9e de R4 la saison passée, le club phare du bassin saint-quentinois – puisque seul à être présent au-dessus de l’échelon départemental – évolue automatiquement un cran plus haut en raison de la refonte du championnat.

Pour aborder cet exercice 2018-2019, beaucoup de renforts sont arrivés. Au poste d’entraîneur d’abord. Hicham Zerhdy, reprend les rênes de l’équipe à la place d’Arnaud Mbizi, lequel conserve son poste de manager général et de responsable de la section U13. Le jeune coach de 33 ans arrive en provenance de Vélizy (D2), où il officiait la saison dernière après une carrière de joueur à Versailles, dont il a également entraîné certaines équipes réserves. « Je suis un coach assez pragmatique, estime-t-il. J’essaie d’adapter mon style de jeu aux joueurs que j’ai à disposition. Au-délà de ça, j’aime bien dominer la rencontre, ne pas la subir. Après, vous pouvez donner des consignes claires en début de match, avoir un dispositif tactique bien défini, la différence se fait par rapport au rapport de force. […] Mais, là où j’insiste, c’est sur la réflexion des joueurs, savoir quand on peut conserver et jouer, quand il faut se projeter vers l’avant. »

Le nouveau technicien trappiste dirigera une équipe dans laquelle sont arrivés six joueurs. Les défenseurs Massyl Ait Mohand (24 ans) et Armand Tailly (35 ans) débarquent respectivement en provenance des Clayes-sous-Bois et Houilles. Les milieux de Versailles Karamoko Koita (23 ans) et Hakim Madani (29 ans) ont également signé. Les attaquants Michael Bouraima (32 ans), de la réserve du PSG, et Toufik Ben Saada (34 ans), de Houilles, complètent la liste des recrues de l’équipe première. Côté départs, Eymeric Madantza, défenseur de 26 ans, et Kevin Yoke, attaquant de 26 ans, ont rejoint l’équipe C du PSG en R1, tandis que l’attaquant Sosthène Gamana (21 ans) part pour Neauphle-le-Château et le milieu de terrain Mamadou Diarra (21 ans) s’envole pour l’étranger, vers une destination qui n’a pas été communiquée, « tant que son contrat n’est pas signé », indique-t-on au club.

« J’ai fait jouer mon réseau, a notamment confié Hicham Zerhdy au sujet du recrutement. Les discussions avaient démarré bien en amont avec Trappes, dès janvier [2018, ndlr]. Ça m’a permis de prendre de l’avance et de faire un recrutement intelligent avec des joueurs que j’ai côtoyés, ou contre qui j’ai joué. » Des recrues qui doivent permettre à Trappes d’être compétitif lors de cette nouvelle saison, même si le club préfère rester modeste au niveau des ambitions. « Comme on rentre dans un nouveau cycle, avec un nouveau coach qui reprend un groupe renouvelé, l’objectif sera d’assurer rapidement le maintien », affirme Arnaud Mbizi.

Hicham Zerhdy admet que l’exercice qui arrive sera une saison « de transition », mais se montre ambitieux à plus moyen terme. « Trappes est un club qui doit être au même niveau que Versailles voire Mantes vu la qualité intrinsèque des joueurs et le vivier important qu’il y a dans cette ville, assure-t-il. Le club a bien travaillé au niveau des jeunes. Presque tous les jeunes sont au niveau régional. Maintenant, on attaque sur le projet senior […] On va essayer de viser la montée l’année prochaine. »

Pour bien se préparer, le club, qui a repris l’entraînement le 16 août, a disputé trois matchs amicaux. Le premier, face à Guyancourt (D1) a été remporté 2-0 à domicile le 22 août. S’en sont suivies deux défaites, 1-0 contre Conflans (R1), le 25 août avec « essentiellement des joueurs de l’équipe première » et 3-1 à Saint-Ouen l’Aumône (R1) avec « la majeure partie de l’équipe composée de joueurs du groupe réserve », précise Hicham Zerhdy, qui dresse malgré tout un bilan positif de ces trois rencontres de préparation.

« C’est des résultats encourageants, sachant que je n’ai pas encore tout mon groupe. J’ai des joueurs majeurs de l’année dernière qui rentrent dans la semaine. » Un rythme soutenu souhaité par le nouvel entraîneur « pour que les gars soient prêts physiquement et aient tous au moins 90 minutes dans les jambes car le championnat arrive dès ce week-end ». Même si, pour la venue d’Osny au stade Gilbert Chansac, comme pour les premières rencontres officielles de la saison, il se montre plutôt lucide : « Les 2-3 premiers matchs vont être assez difficiles car j’ai 3-4 joueurs suspendus, notamment mon capitaine. Entre les retours tardifs et les suspensions, on sera un peu dans le dur au début de la compétition. Tout va rentrer dans l’ordre une fois que tout le monde aura récupéré et sera au point. »

Coupe de France : Montigny et Voisins fixés

Le tirage au sort du 3e tour de la Coupe de France s’est déroulé vendredi 24 août. Derniers rescapés saint-quentinois, l’AS Montigny-le-Bretonneux et le FC Voisins, tous deux pensionnaires de D2, ont connu des fortunes diverses. Les Ignymontains devront faire face à un club évoluant trois divisions au-dessus d’eux, Choisy-le-Roi (R2), mais auront cependant l’avantage du terrain. Les Vicinois ont été mieux lotis puisqu’ils affronteront une formation du même échelon qu’eux, Sèvres (D2), mais à l’extérieur. Les matchs auront lieu le dimanche 16 septembre.