La programmation culturelle à la ferme du Manet, à Montigny-le-Bretonneux, reprend à la fin du mois. On avait quitté l’établissement à la fin du printemps après une saison marquée notamment par la venue de nombreux artistes célèbres (Jane Birkin, Amir, Manu Payet, Ben et Arnaud Tsamère, …) Et pour cette édition 2019-2020, c’est de nouveau un casting cinq étoiles qui est prévu. Et ce dès le début de la saison.

Le 29 septembre, c’est en effet Pascal Légitimus qui se produit dans la comédie L’Ordre des choses, mise en scène par Richard Berry. Ce dernier, on le retrouvera sur les planches, le 11 mars, vêtu d’une robe d’avocat, dans un seul en scène intitulé Plaidoiries, qui retrace certains des procès marquants de la France aux XXe et XXIe siècle. Parmi les autres têtes d’affiche de seuls en scène, les humoristes Elie Semoun et Michèle Bernier, programmés respectivement le 9 novembre et le 3 avril. Sur le plan théâtral, outre L’Ordre des choses, plusieurs pièces reconnues seront à l’affiche.

Notamment une adaptation du Canard à l’orange de William Douglas Home, sept nominations aux Molières à son actif, qui sera jouée le 14 mars, ou encore Le prénom, de Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière, nommée deux fois aux Molières, et dans laquelle on retrouve notamment le comédien Jonathan Lambert.

D’une manière générale, les dates consacrées au théâtre ou aux one-man-show semblent largement plus nombreuses que la programmation musicale. On notera néanmoins la présence de Grand corps malade le 22 novembre. Le slameur fera étape à Montigny dans le cadre de sa tournée. Outre son sixième album Plan B, sorti l’année dernière, il a également entamé une carrière de réalisateur et son deuxième film, La Vie scolaire, vient de sortir en salles. Mais c’est bien ses talents de musicien et de « poète contemporain », fort d’un « panel musical extrêmement riche, du hip-hop à l’électro en passant par la pop » qui ont le plus fait sa notoriété et qu’il mettra sans doute en avant lors de son passage à la ferme du Manet, indique la description du concert.

à ne pas manquer, non plus, la date du 1er février. C’est alors Arturo Brachetti qui se produira. L’Italien, grand maître de la métamorphose et adepte du quick change, revient en France en solo avec un « nouveau spectacle surréaliste et acrobatique » qui « mêle magie, illusions, jeux de lumières et de lasers », peut-on lire sur le guide du spectacle. En résumé, un large choix de dates et d’artistes prestigieux dans différents domaines, à vivre dès la fin du mois. Billetterie sur digitick.com, renseignements au 01 39 30 31 70.

Salle Jacques Brel : Patrick Bosso en tête d’affiche

Outre la ferme du Manet, la salle Jacques Brel proposera une vingtaine de spectacles lors de cette saison 2019-2020. La saison dernière, on se souvient d’artiste célèbres, comme Axel Bauer. Cette saison, la tête d’affiche est un humoriste. Patrick Bosso se produira le 8 octobre dans le cadre de son spectacle Sans accent. Toujours concernant la programmation humoristique, on notera aussi la présence de Nora Hamzaoui le 3 décembre, dans un nouveau spectacle qui dépeint l’arrivée de la trentaine chez les femmes, ou Roukiata Ouedraogo le 4 février. L’humour sera aussi à l’honneur le 17 décembre à l’occasion d’une soirée spéciale lors de laquelle on retrouvera notamment Olivia Moore et Pablo Mira. Côté théâtre, le public pourra notamment assister à La ménagerie de verre le 10 décembre et La machine de Turing le 21 mars, comptant chacune quatre nominations aux Molières.

Sur le plan musical, on peut entre autres mentionner la venue le 3 mars d’Hailey Tuck, qui s’est déjà produite à Magny-les-Hameaux l’année dernière, ou des Crossborder blues le 12 novembre. Sans oublier, la programmation jeunesse. On peut notamment citer Cosmix le 10 janvier, spectacle de jonglage rythmé par des effets lumineux, ou encore un spectacle de magie le 17 mars.

CREDIT PHOTO : Pascal Ito